mardi 16 octobre 2018

Projet VAE en cours



Montage d un semi-rigide sur base boost pourvu d une assistance a base de moteur TSDZ2



Le cadre dans sa version nue sans moteur .

Ici sur un cadre taille 44 ( entre M et L )

Fourche Rockshox Sektor Silver 130  mm









Un montage a blanc du moteur m a permis de constater que le décalage avec un boitier de pédalier de 73 mm est bien trop important, le moteur par lui mème induit un décalage de prés de 20 mm et les pédales ne sont donc plus dans l axe du vélo, ici nous avions pratiquement 30 mm, le décalage avec un boitier BSA de 68 mm est moins important ( de l ordre de 25 mm )
il peut être corrigé en utilisant une manivelle Bafang coté droit ( pédalier ) qui a un offset pratiquement négligeable
( offset de 15 mm environ pour les manivelles d origine Tongsheng ) .





Pour compenser le phénomène de décalage je rogne coté plateaux sur le boitier de pédalier environ 4/5 mm qd c est possible, ici c est possible mais cela implique de rogner aussi sur le bras arrière pour encastrer le moteur ...
Accessoirement le fait de recentrer le moteur permet de rectifier la ligne de chaine qui nécessite autrement l usage d un plateau en cloche qui n existe qu a partir de 42T, exit donc les développements intéressants en VTT, après rectification on retrouve l usage des deux plus gros pignons et des plateaux en 104 BCD ou  110BCD 5 trous ( étoile d origine du TSDZ2 ) .









La découpe du bras arrière a la dremel, après passage chez le tourneur, la mise en forme de la découpe ...














Vu sur la tranche du résultat avant de confier le cadre a un soudeur pour " remplir " les vides .









Après passage chez le soudeur et polissage des soudures a la dremel .













Montage terminé, 
poids du vélo avec le moteur et tous les accessoires mais sans la batterie ; 17.8Kg

C est conséquent, j espérais passer en dessous de 17kg ,
les points susceptibles d influer sur le poids :
tige de selle télescopique : exa form ksp 860 : environ 440 grs
fourche Rokshox Sektor : modèle avec plongeurs acier ( modèle silver ) environ 2.2kg soit 200 grs de plus qu une gold ( plongeurs magnésium ) ...
le protège plateau en acier peut être supprimé ( gain 150/200 grs ? )

Difficile de changer les jantes des Rodi black jack en 40 mm interne monté sur des Chao yan 2.80 pas vraiment lourds .
Le reste du vélo est a l avenant, une partie des composant vient de mon stock
dérailleur X9 Sram 9V, la commande de dérailleur a été racheté pour le montage .
K7 11/40 basique en stock .
potence courte, cintre court .


reste plus qu a l équiper d une mini batterie et aller tester ;)










Quelques images de détails du montage :


 La position de la chaine sur le 4 em pignon

au passage,
 l ajustage du carter moteur en partie avant .




 puis sur le 5 em pignon,
en gros la chaine est centrée,
mission réussi ...




Il reste de la place pour un pneu jusqu a 3.0

 L ajustage du bras inférieure pour encastrer le moteur





  K7 11/40, ici la chaine n a pas encore été réduite ( 112 maillons sur un standard 116 )   plateau NR 36t sur k7 11/40 .





ici le boitier de pédalier réduit ( a l origine c est un BSA 73 mm ) un peu plus de 4 mm de gagner qui viennent aussi corriger le Q-factor







Le vélo est " facile " d après les dires du premier testeur .

Pour l instant un réglage a 13A du contrôleur est suffisant pour animer l ensemble . 

Plus de tests son nécessaire pour valider une configuration optimale .

samedi 6 octobre 2018

Upgrade tension de fonctionement moteur TSDZ2

 Maj edit du 18-10 ; test en situation
Si l ensemble controleur/afficheur accepte bien le montage avec une diode zener, il en va tout autrement en situation :
dans les fait le controleur ne fonctionne pas au delà d une alimentation en 11S .

06-10-2018
De base le TSDZ2 est prévu pour fonctionner en 36V soit 10S en Li-ion, le moteur accepte de passer en 12S voir 13S mais l afficheur ce met en défaut la plupart du temps a part sur quelques anciens firmware, il faut donc lui fournir une tension équivalente au 36V, l astuce est d intercaler une diode zener sur l alimentation du display, ici pour une batterie en 12S qui offre une tension de 50.4v pleine charge c est une zener 6.2V qui a été choisie .


La suite consiste a vérifier que le fonctionnement est en adéquation avec ce que l on souhaite .
Un montage avec une alimentation réglable permet de vérifier l étalonnage .






ici une mesure au moment ou l afficheur perd 1 barre ...


ici il vient de perdre la 4 em barre .

Les résultats :

 12s avec -6.2V soit 50.4V et 44.2V au display

1 barre a 43.5V soit 37.3V
2 barre a 42.8V soit 36.6V
3 barre a 42.1V soit 35.9V
4 barre a 41.2V soit 35V
5 barre a 40.4V soit 34.2V
6 barre a 38.9V soit 32.7V
erreur a 37V soit 30.8V

l afficheur envoie le code erreur a 37/12=3.08V / cells

On constate que la première barre est perdu aux environ de la moitié restante de la batterie, la suite est un incrément négatif qui est proche du résultat désiré .

Contrairement au d autres afficheurs qui indiquent le pourcentage approximatif de batterie restant, le LCD5 dont est pourvu le TSDZ2 ne commence a indiquer la charge restante qu a partir de la moitié environ de la batterie, c est a prendre en compte .
Le fonctionnement est identique et toujours constaté en utilisation normale avec une batterie de 36V,
l incrément ne commence vraiment qu a partir d environ 37V ce qui est grosso modo la tension d une batterie a moitié capacité et non 36V .

18-10-2018 : le test en situation réel a permis de constater que le moteur ne s enclanche pas pour une tension de fonctionnement correspondant a du 12S pleine charge .
l essai a ete realisé avec une batterie assemblé en 12S sans bms, ce n est qu en la transformant en 11S qui enfin le moteur a repris vie .
il n y avait aucun code erreur, toutes les fonctionnalité de l afficheur étaient présentes .
il est probable qu une reprogrammation du controleur soit nécessaire pour pouvoir fonctionner a une tension spécifique .

La suite logique est l exploitation du programme open source tel qu il est decrit sur le forum endless sphere avec peux etre un test sur l alternative proposée par eco-cycles

vendredi 29 décembre 2017

Participation a la randonnée VTT : Big-Green Nice 2017

C était la deuxième édition de cette Big-green de Nice, au vue des vidéos retraçant la big-green 2016, il semblerait que le tracé n ait pas beaucoup changé .

Nous avons reconnu le début du parcours le jour précédent avec Guytou et il semblait ludique et sans grande difficulté, la première petit boucle rouge/noir c est passé facilement et notre reconnaissance rapide ne nous a pas permis de reconnaitre la deuxième grande boucle rouge, c est une erreur car y amener 2 novices du groupe n était pas le meilleur choix .

 

Notre groupe se composait de 7 personnes, Laurent 61ans en haibike sduro moteur yamaha,  Guy 70ans en lapierre XC300 moteur yamaha, Joseph 56ans en BH neo jumper moteur roue arriere dapu, Didier 56ans en Rockrider 9.1 moteur pédalier TSDZ2, Michelle 50ans en Kona koiler moteur roue arriere bafang SWX02, Morgan 32ans Rockrider 6.3 moteur pedalier bafang BBS02, Nils 32ans Rocrider 9.1 moteur roue arrière bafang SWX02 .

Nils et Michelle sont les deux "novices" du groupe et leur pratique "occasionnelle " du VTT-AE ne leur permettait pas de pouvoir réaliser cette boucle dans les meilleurs conditions, si l on excepte la boucle rouge que nous avons suivi la partie terminale en arrivant sur Nice qui est mentionné dans la video 2 est clairement un problème pour ce type de pratiquant, bien sur il faut s attendre en VTT a des portages/poussette et marche a pied mais a mon sens cette partie finale ne permet pas de promouvoir l aspect familiale et conviviale, cela peut effrayer certains participants et déclencher des réactions de  rejet de la pratique du VTT, c est dommage pour un événement qui pourrait fédérer et promouvoir ce sport .

Malgré les quelques chutes dont certaines sérieuses le parcours a été réalisé en évitant la grande boucle noir très technique .

De toute façon la dernière partie du parcours est commune a tous et comporte des parties techniques difficilement négociables par un novice .

C était un très beau parcours qui nous a fait découvrir des parties insoupçonnées de Nice .

A l année prochaine probablement avec la boucle noir pour corser la difficulté .